Comment reconnaître les messages de mes guides ?

Publié le : 19/10/2015 19:48:15
Catégories : Maribel

comment-reconnaitre-les-messages-de-mes-guidesJe suis sûre que, comme moi, vous êtes à l’affut des messages de vos guides. Nous savons qu’ils sont là, qu’ils nous aiment, nous entourent, nous encouragent, nous parlent aussi. Mais malheureusement, la faculté de les entendre avec nos oreilles ou à les voir avec nos yeux n’est réservée qu’à quelques uns d’entre nous. Pourtant, nous recevons tous des messages de nos guides. Tous, sans exception. Mêmes les incrédules. Alors, comment faire ? Comment comprendre à quel moment ce sont mes guides qui s’adressent à moi ? Comment reconnaitre les messages de mes guides ?

Ma tête, ma boite de réception de messages

Nous sommes tous constitués de la même façon : une âme, un corps, un mental. Bon, c’est vrai que ça parait un peu réducteur, mais je suis allée à l’essentiel par rapport au sujet du jour. Nous avons donc tous, un corps comprenant une tête dans laquelle il se passe beaucoup de choses : en effet, notre tête nous sert à penser, à rêver, à deviner, à réfléchir, à tirer des plans sur la comète, à organiser nos journées, à refaire le monde, à nous parler à nous-mêmes, mais aussi à entendre notre petite voix intérieure, notre intuition et les messages de nos guides. Et il est exactement là le problème : c’est que pour la plupart d’entre nous, les messages de notre âme et ceux de nos guides arrivent dans la même boite de réception que la voix qui tourne en boucle en râlant contre notre voisin bruyant : dans notre tête !

messages-de-mes-guidesC’est pour ça que le plus grand travail que nous avons à faire, c’est de réussir à faire le tri dans notre tête. Et il y en a du boulot ! Il faut reconnaitre que pour la plupart d’entre nous, ça tourne en boucle et à cent à l’heure dans nos caboches…. »Et si ceci, et si cela »….. »ah tiens, si j’appelais Tante Micheline »…… »Est-ce que j’ai pensé à fermer le gaz ce matin?! »…… »Va falloir que j’achète du pain pour ce soir »……. »Oh quel joli coucher de soleil »………… »Tiens, il est marrant ce message sur cette pub. On dirait presque que ça répond à la question que je me posais. Non, mais qu’est-ce que je vais imaginer?! N’importe quoi ! »……………. »Est-ce que j’ai encore des croquettes pour le chat? »…………..etc, etc, etc…

Je ne vais pas vous faire un dessin, nous fonctionnons tous de la même façon. C’est pourquoi les messages de nos guides nous échappent : ils sont totalement noyés dans le flot permanent de notre mental. Notre mental est utile car c’est lui organise, met en place, structure, etc…Mais il ne devrait pas prendre toute la place dans notre tête. Nous devrions entendre aussi tout le « reste ». Et le reste ça peut être : notre intuition, notre âme, nos guides, la Source, même ! Mais alors, comment faire ? Comment réussir à faire la distinction ?

Comment reconnaitre les messages de mes guides ?

s-ecouter-penserA mon sens, il faut déjà admettre que notre mental prend trop de place. Ça parait un peu bête à dire, mais le reconnaitre, c’est déjà prendre conscience de notre fonctionnement. Donc, on commence par écouter tout ce flot de pensées. On se pose un moment, on prend le temps de « s’écouter penser ». Et on les écoute, on les observe ces pensées : quel type de pensées est-ce ? Est-ce que ces « messages » m’aident à organiser ma journée (comme me demander si je dois acheter du liquide vaisselle par exemple), ou est-ce que ces messages sont plus « profonds », me « touchent », « m’interpellent » ? En effet, les messages du mental ont tendance à être plutôt « plats », purement organisationnels. Alors que les autres messages vont nous émouvoir, nous interloquer, ou encore nous faire prendre conscience de quelque chose. C’est d’ailleurs la grande différence entre une pensée et une idée : pour moi, la pensée, c’est mon mental, c’est ce flot permanent d’informations organisationnelles. Alors que les idées, c’est le « reste », ce sont ces messages, ces « phrases » qui me traversent l’esprit, toujours au bon moment.

Pour tester concrètement la chose, vous pouvez poser des questions à vos guides. Et attendre leurs réponses, dans votre tête. Restez à l’écoute. Ils ne répondront peut-être pas dans la minute, mais je suis sûre que vous aurez des réponses. Ce sera une idée qui vous traversera la tête pendant que vous ferez la vaisselle peut-être, ou juste au moment de vous endormir, ou à l’inverse, le matin quand vous êtes encore à moitié endormi dans votre lit. Testez, demandez, essayez, vous allez être surpris, j’en suis sûre !

bloc-d-ideesJ’ai aussi remarqué quelque chose qui peut nous aider à faire la distinction entre ces deux types de « voix » : le mental fonctionne au même rythme que notre voix parlée : nous nous parlons à l’intérieur de notre tête comme nous parlons à haute voix, avec le même débit, la même cadence. Alors que les messages que nous recevons sont beaucoup plus rapides, sont même, bien souvent, des « blocs d’idées » : ce ne sont pas des phrases entières avec sujet + verbe + complément, mais ce sont ces « flashs » d’idées. D’ailleurs, vous remarquerez que pour les expliquer ou les décrire, nous allons chercher nos mots, le vocabulaire juste. Tout simplement parce que ces messages nous demandent d’être interprétés.

Notre interprétation

Et il est là le second point important. Comprendre que nos guides fonctionnement un peu comme s’ils ne parlaient pas la même langue que nous : ils nous envoient des « flashs » que nous devons interpréter. Et ceci est valable pour les messages que nous recevons dans nos têtes mais aussi pour ceux que nous recevons à l’extérieur de nous : sur un panneau publicitaire, dans les paroles d’une chanson, dans des bribes de conversations entendues ici ou là…..Ce ne sont pas forcément toujours des ne-pas-entendre-les-messages-de-ses-guidesmessages clairs et limpides. C’est d’ailleurs rarement le cas. Mais ainsi, nos guides respectent notre libre arbitre : à nous d’accepter leur aide ou non. Soit nous essayons de les percevoir et de comprendre ce qu’ils ont à nous dire, soit nous continuons notre petit bonhomme de chemin. Si nous préférons restés sourds, ils resteront discrets : ils continueront à nous « parler » dans notre tête mais nous ne ferons pas « l’effort » de les entendre et ils continueront à répondre à nos questions par tous les moyens possibles extérieurs à nous, mais nous ne verrons rien.

Car la grande différence entre quelqu’un qui perçoit les messages de ses guides de quelqu’un qui a l’impression de ne rien « recevoir », c’est sa foi. Sa foi en l’Univers et en ses guides bienveillants, mais aussi et surtout sa foi en lui-même et en sa capacité à « recevoir et à « entendre ». Car nous avons tous la faculté de recevoir des messages de leur part. Mais il faut avouer que la société, les institutions, notre éducation, parfois même notre entourage ne nous poussent pas à y croire. Au contraire ! Si on s’aventure à dire qu’on perçoit des messages dans sa tête, on va vite nous faire comprendre qu’on est en train de disjoncter !

Mais si on passe au-dessus du discours des autres et si on regarde uniquement à l’intérieur de soi, on va très vite commencer à percevoir ces réponses à nos questions. Croire que l’on reçoit des messages de nos guides est la meilleure des méthodes pour réussir à les percevoir. Croire que l’on est capable, que l’on mérite de recevoir des messages de leur part ouvrira tout naturellement le dialogue.

Est-ce que ça résonne à l’intérieur de moi ?

ame-en-joieIl y a aussi cette petite voix qui nous conseille, cette intuition, ce petit truc en plus qui nous guide aussi. En effet, notre âme nous parle aussi tout le temps. Elle nous guide sur ce qui est bon pour elle, donc pour nous, par rapport à ce qu’elle est venue expérimenter, aux choix qu’elle fait pour son évolution. Pour ma part, il y a un truc infaillible : les frissons ! Lorsque mon âme est en joie, heureuse et qu’elle veut me signifier que je suis dans le « juste » par rapport à mes choix, qu’elle les « valide », je suis systématiquement parcourue de frissons de la tête aux pieds ! Mon âme se manifeste à travers mon corps. Et c’est une sensation magnifique ! (D’ailleurs, en vous écrivant ces lignes, ça ne rate pas : je suis traversée de frissons !).

Et puis, entendre son âme, c’est reconnaitre ce qui « résonne » à l’intérieur de vous. Vous l’avez certainement déjà entendu ce terme : « ça ne résonne pas avec moi. », « Oh lala, ça résonne fort à l’intérieur de moi ce que tu me dis ». Mais qu’est-ce ça signifie au juste ? Et bien, tout simplement, que la situation fait « écho » au plus profond de votre être, qu’entendre ces paroles provoque à l’intérieur de vous un profond sentiment de bien-être, qu’à l’écoute de ces mots, vous « savez » qu’ils vous correspondent. Si, au contraire, ça ne résonne pas, vous allez ressentir une sensation désagréable, peut-être que votre ventre ou votre cœur vont se serrer. Vous vous direz que vous n’avez pas envie de prendre la direction qu’on vous propose, que vous ne le « sentez » pas. Ces sensations peuvent être très subtiles car là encore, on ne nous a pas appris à nous écouter et à prêter attention à toutes ces manifestations. C’est pourquoi il peut être intéressant de tester : écouter votre corps vous parler, percevez tout au fond de vous ces petites sensations de bien-être ou de mal-être…..

ecouter-son-coeurLà encore, la seule chose qui fera la différence entre quelqu’un qui écoute son âme et quelqu’un qui ne l’écoute pas, c’est sa foi. Car si vous balayez d’un geste de main ces « petits » ressentis ou si vous n’êtes pas à leur écoute, vous prendrez à coup sûr les décisions contraire à ce que souhaite votre âme. Et bien souvent, ces décisions vont à l’encontre du mental rationnel et de la logique….C’est la voie du cœur et non la voie de la tête.

Être à l’écoute et demander

Et puis, il n’y a pas de secret : c’est comme pour le sport, plus on s’entraine, plus on progresse. Et bien, pour la réception de messages « célestes », c’est la même chose : plus vous allez en demander et plus vous serez à l’affut des réponses, plus vous en recevrez. Alors, n’hésitez plus, croyez en eux et surtout, croyez en vous. Vous aussi pouvez les entendre. Et n’oubliez pas que nous sommes tous faits du même matériau : l’Amour. Mais qu’il n’est facile pour personne de baisser le volume du mental.

source: Les Témoins des possibles ,mademoiselle bien être

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (3)


26/10/2015 01:01:40

Magnifique! Je m'imprègne de ces mots et j'en ai eu des frissons! Gros bisous ma belle


22/10/2015 15:53:51

Très bel article, Merci Maribel. Bisous.


20/10/2015 22:28:46

Superbe sujet, très bien expliqué, j'adoreeee. Et si tu en as d'autres, j'adhère totalement. Merci Maribel, bisous

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire


Ils nous font confiance

Besoin d'aide

Besoin d'aide

Besoin de conseils avant d'entrer en consultation ?

Des questions sur notre fonctionnement, l'utilisation de vos cadeaux, sur le choix de votre consultant... Contactez-nous !

Notre ligne téléphonique

Nous sommes joignables du lundi à vendredi, de 9h à 12h et de 13h à 18h30.

+33 (0)4 22 13 20 68

Notre Mail direct

Contactez-nous par écrit, nous répondons dans les meilleurs délais

Envoyer un Mail